• fr
  • 2022, proclamée « Année Internationale du Verre » par L’ONU

    verre STIL

    2022, proclamée « Année Internationale du Verre » par L’ONU

    L’Organisation des Nations Unies a déclaré dernièrement que l’année 2022 serait reconnue comme « Année Internationale du Verre ». L’occasion pour tous les fabricants et artisans de mettre en avant leur savoir-faire et leur expertise dans ce domaine afin de mieux faire connaître leurs métiers mais surtout les opportunités que peut offrir ce matériau de demain.

    Le verre, un matériau respectueux de l’environnement

    Le verre est un matériau durable et entièrement recyclable et réutilisable (76.2% du verre était recyclé en France en 2018 selon l’Ademe), ce qui fait de lui l’une des matières les plus respectueuses de l’environnement. En plus de sa diversité de transformation et d’application, l’utilisation du verre contribue entièrement à l’atténuation du changement climatique ainsi qu’à l’économie de précieuses ressources naturelles. Fabriqué uniquement grâce à l’alliage de 3 composants : le sable, le calcaire et le carbonate, le verre a la faculté de pouvoir être remise en placetransformé à volonté dans de nouvelles applications.

     

    Le verre, un matériau d’avenir

    La loi anti-gaspillage pour une économie circulaire vise à réduire drastiquement l’utilisation du plastique à usage unique. L’opportunité pour le verre de se revendiquer comme un matériau d’avenir. En effet, comme nous le disions précédemment, ce matériau est recyclable à l’infini, donnant donc un sens totalement éthique aux nouveaux packagings. Moins de déchets plastiques donc plus de sauvegarde de la planète. Cette démarche est de plus en plus adoptée par les grandes industries mondiales, comme BLÉDINA, la filiale française de Danone pour l’alimentation infantile, qui met en place depuis peu un processus de réduction de l’empreinte de leurs emballages, grâce à la mise en place d’une gamme de bocaux consignés. Par ce fait, ils projettent ainsi une réduction d’au moins 25% des impacts à moyen terme et jusqu’à 50% à long-terme sur le cycle de vie des emballages par rapport aux petits pots de verre, d’après les propos de Clara Mottier, cheffe de projet chez BLÉDINA. (Source : L’Usine Nouvelle ).

    Chez STIL, nous sommes convaincus que le verre ne sera bientôt plus aperçu comme simple matière première en industrie mais bien comme l’un des matériaux constituant une démarche plus verte pour toutes les entreprises mondiales de demain. STIL, depuis 1945, utilise le verre dans sa production de thermomètres à liquide à dilatation. Les thermomètres en verre gardent leur précision des dizaines d’années contrairement aux modèles électroniques et ne consomment aucune pile polluante. Si par malheur ils se cassent, ils peuvent être recyclés dans n’importe quel container de récupération de verre sodo-calcique (bouteilles) présent partout.